Les multinationales dans le système alimentaire

2018-03-21T11:06:29+01:00

Intégration de la production agricole par de grandes firmes, concentration de l’industrie alimentaire, puissance accrue de la grande distribution… Un système agro-industriel s’étend sur toute la planète. Le système alimentaire, c’est-à-dire « la façon dont les hommes s’organisent pour produire, distribuer et consommer leur nourriture », selon la définition de Louis Malassis [Nourrir les hommes, Dominos-Flammarion, 1994. ], est né il y a 500 millénaires avec « l’invention » du feu qui a créé l’acte éminemment social de cuisiner des aliments. Il a ensuite franchi une étape radicale avec la production agricole, voilà dix mille ans, en divers points de la terre, en particulier entre Tigre et Euphrate. Après la révolution industrielle qui a touché le système alimentaire au xixe siècle, de nombreuses innovations technologiques ont entraîné une profonde mutation dans les décennies qui ont suivi la seconde guerre mondiale (informatique, biotechnologies, traitements thermiques des aliments, etc.), provoquant un développement de l’économie de marché et d’importants changements socioculturels (croissance démographique, urbanisation, travail féminin, journée continue). Tous ces facteurs conjugués ont abouti à la constitution de ce que nous appelons le modèle alimentaire agro-industriel tertiarisé (Mait). En effet, le prix moyen des aliments est constitué aujourd’hui de 20 % de matières premières agricoles, de 30 % de transformation industrielle et de 50 % de services et de marges dans les pays à haut revenu. UN MODÈLE DE PRODUCTION ET DE CONSOMMATION DE MASSE Le modèle Mait peut se caractériser par son intensification, sa spécialisation,