[layerslider id="1"]
(33) 06 25 55 41 75|contact(@)saveursdebresse.fr

La Bresse savoyarde est la partie de la Bresse qui s’étend dans le département de l’Ain. C’est, avec la Bresse jurassienne et la Bresse bourguignonne l’une des trois parties de la plaine.
La Bresse savoyarde (aussi appelée Bresse de l’Ain ou Bresse Bressane) est la partie de la Bresse qui s’étend dans le département de l’Ain. Elle est nommée ainsi par la domination des États de Savoie sur cette partie de la Bresse du xiii e siècle au début du xvii e siècle.
Région française : Auvergne-Rhône-Alpes
Régions et espaces connexes : Bresse, Val de Saône
Département français : Ain
Régions naturelles voisines : Bresse Bourguignonne, Dombes, Mâconnais, Revermont, Beaujolais, Bugey
Villes principales : Bourg-en-Bresse, Viriat, Pont-de-Vaux, Bâgé-le-Châtel, Montrevel-en-Bresse, Pont-de-Vaux, Pont-de-Veyle et Saint-Trivier-de-Courtes en entier ainsi que les cantons de Châtillon-sur-Chalaronne, Coligny, Péronnas, Treffort-Cuisiat,…

Les volailles MIERAL

2018-03-15T17:08:52+01:00

En 1919, Claude Eugène MIERAL reprend l'entreprise de production de beurre, œufs, fromages, volailles qui l'employait à Montrevel-en-Bresse dans l'Ain. 100 ans et 4 générations plus tard, Valéry et Florent, ses arrière-petits-fils, reprennent la suite de cette belle entreprise familiale qui sert les détaillants spécialisés ainsi que les plus grandes tables du monde entier en volailles d'exceptions. Forte de ces années d'expérience, et dans un perpétuel souci de qualité, cette famille de volailler est aujourd'hui réputée et reconnue dans le milieu de la haute gastronomie. Chaque volaille est soigneusement sélectionnée, à maturité, chez des éleveurs passionnés et au savoir-faire inégalé. Le partenariat avec les éleveurs, le suivi des naissances, l'élevage en plein air, l'alimentation 100% naturels, le suivi des traditions, le respect des sols et l'amour du travail bien fait restent aujourd'hui les maîtres mots de la famille MIERAL. PRODUITS COMMERCIALISÉS : volailles nées, élevées et abattues en France ; Poulets et pintades Dombes label Rouge ; Canettes Dombes ; Poulets et poulardes de Bresse AOP ; Canettes et pintades Excellence Mieral ; Pigeonneaux Excellence Mieral ; Oies excellence Mieral ; Dindes de Bresse, chapons de Bresse, poulardes roulées ; Chapons et dindes Dombes Label Rouge DÉMARCHE QUALITÉ : AOP ; Label Rouge ; Gamme Excellence Mieral In 1919, Claude Eugène Mieral took over the company producing butter, eggs, cheeses and poultry that he worked for in Montrevel-en-Bresse in Ain. One hundred years and

Les volailles MIERAL2018-03-15T17:08:52+01:00

En Bresse, poules de luxe, beaux gosses et bêtes à concours

2018-03-15T17:11:27+01:00

Des poulets de Bresse plumés à Viriat, près de Bourg-en-Bresse, le 18 décembre 2014 afp.com/Philippe Desmazes  En Bresse, la volaille élevée au grand air, dorlotée aux céréales et au lait, épilée à la pince et coiffée au sèche-cheveux mène une vie de poule de luxe et de bête à concours. Viriat ( Ain 01440)  France Seuls volatiles protégés par une AOP, l'Appellation d'origine protégée de l'Union européenne - qui a succédé à l'AOC accordée en 1957 - les poulets mais surtout les poulardes et chapons de Bresse aux couleurs bleu (les pattes), blanc (les plumes), rouge (la crête) illustrent le triomphe du Made in France sur les tables de fêtes et des restaurants étoilés jusqu'au Japon. La journée d'une poule de luxe démarre au champ quoi qu'il arrive, à raison de 10 à 15 m2 par volaille: obligation leur est faite par l'AOC/AOP de compléter pour un tiers leur régime en végétaux et vermisseaux et de se muscler en courant dans l'herbe. Chez Christian Chatard, à Viriat (Ain), au nord de Bourg-en-Bresse, on les retrouve picorant dans les sous-bois malgré la pluie battante. De sortie au lever du jour, elles regagnent spontanément le soir leurs cabanes que l'éleveur déplace au gré de la prairie disponible. "Oui, c'est du travail" consent-il. Au poulailler, les règles sont aussi strictes: 50m2 pour 500 volailles maximum (soit 10 au m2 contre 20 selon les normes européennes de bien-être animal).

En Bresse, poules de luxe, beaux gosses et bêtes à concours2018-03-15T17:11:27+01:00

Savourer autour de MONASTÈRE ROYAL DE BROU À BOURG-EN-BRESSE

2018-03-15T10:08:32+01:00

Monument emblématique de Bourg-en-Bresse, le monastère royal de Brou attire chaque année quelques 75 000 visiteurs par an. Rien d'étonnant à cela, le site est somptueux : église gothique ornée de détails flamboyants, toit polychrome remarquable, trois cloîtres aux styles variés, salles voûtées… Chef d'oeuvre gothique flamboyant du début du XVIe siècle, il est d'ailleurs classé monument national. Les origines du monastère Construit à l'emplacement d'une nécropole gallo-romaine au tout début du XVe siècle, le monastère de Brou est le fruit de la volonté de Marguerite d'Autriche (1480-1530) - fille de l'empereur Maximilien, petite-fille de Charles le téméraire et devenue dauphine de France, infante d'Espagne et duchesse de Savoie par ses mariages successifs. C'est justement à la mort de son jeune époux, le duc de Savoie, Philibert le Beau, qu'Anne d'Autriche décide de fonder le monument religieux destiné à accueillir trois tombeaux : celui du défunt, celui de la mère de Philibert de Beau et par la suite son propre tombeau. La construction s'échelonne de 1506 à 1532. Les cloîtres et les bâtiments monastiques, de style français ou bressan, sont d'abord construits jusqu'en 1513. Cette même année s'ensuit l'édification de l'église.  Alors régente des Pays-bas, Marguerite envoie les meilleurs artistes et maîtres d'oeuvres des Flandres, d'où l'inspiration flamande de l'architecture. Marguerite d'Autriche meurt malheureusement avant la fin des travaux. Les trois tombeaux resteront toutefois dans l'église du monastère, occupé par des moines de l'ordre de Saint Augustin jusqu'à la

Savourer autour de MONASTÈRE ROYAL DE BROU À BOURG-EN-BRESSE2018-03-15T10:08:32+01:00

Nos Régions ont du talent

2018-03-16T15:48:33+01:00

Une histoire, un terroir Tous nos produits « Nos Régions ont du talent » ont une caractéristique commune : ils sont né d’un savoir-faire traditionnel. Avant de vous les proposer, laissez-nous vous raconter leur histoire qui émane du riche patrimoine gourmand de nos terroirs. La qualité Il n’y a pas de talents sans qualité… Des laboratoires indépendants ont effectué des tests de qualité sur tous nos produits. Nous opérons des audits chez nos fabricants et avant d’être commercialisés, la saveur de chaque produit a été appréciée lors de testconsommateurs. Les prix L’autre envie qui nous anime est de rendre ses produits de qualité, accessibles à tout le monde. En moyenne, un produit « Nos Régions ont du Talent » présente un prix inférieur de 10% par rapport aux marques leaders. Un partenariat Ces produits ont été sélectionnés dans leur région d’origine. Chacun est le fruit d’un partenariat avec une entreprise locale enracinée au cœur du terroir, présentant un produit au goût authentique et né d’un savoir-faire traditionnel. Nos Régions ont du Talent s’engage Mieux produire Les Contrats de Progrès pour l’Environnement ont été lancés en 2004, pour inciter les industriels à travailler sur un thème environnemental (gestion des déchets, économie d’eau ou d’énergie, bonnes pratiques environnementales). Mieux transporter Logilec a lancé ses Contrats de Progrès environnementaux en 2009, auxquels 80% de prestataires ont participé, s’engageant ainsi sur des objectifs de réduction de gaz à

Nos Régions ont du talent2018-03-16T15:48:33+01:00

Partez à la rencontre de belles saveurs

2018-02-11T12:54:40+01:00

Poulet de Bresse AOP, seule volaille au monde à disposer de ce label de qualité, beurre et crème de Bresse inscrits eux aussi en aoP depuis 2014, réveillez vos sens ! Coup de coeur pour plusieurs autres produits typiques : Partez à la rencontre de belles saveurs... - les quenelles de la célèbre maison centenaire giraudet - le Bleu de Bresse, fromage fabriqué à proximité de Bourg-en-Bresse et le Comté aoP (Bourg-en-Bresse, extrémité sud de la route du Comté). - les gaudrioles, biscuits salés ou sucrés, croustillants ou moëlleux, élaborés à base de farine de maïs torréfié. - la tarte bressane, galette à la crème et au sucre, avec sa variante régionale aux pralines roses. - les vins du Bugey AOC : blanc, rouge, mais aussi pétillant rosé doux élaboré selon une méthode ancestrale, le Cerdon. les éleveurs, producteurs, artisans des métiers de bouche, et restaurateurs perpétuent avec passion la tradition gastronomique bressane en jouant la carte de la qualité. les marchés, colorés et animés, dont certains proposent toujours des animaux vivants à la vente, en sont également une belle illustration. Pour le plaisir des yeux ... et des papilles ! nous vous souhaitons de belles dégustations. Bresse chicken, butter and cream, "quenelles", Comté and Bresse blue cheese, delicacies... Just enjoy tasting our specialities during a visit, a tour at the market, or at the restaurant !

Partez à la rencontre de belles saveurs2018-02-11T12:54:40+01:00

En 1955, Bourg devient Bourg-en-Bresse

2018-02-10T14:55:19+01:00

La commune des Burgiens Bourg-en-Bresse est une commune de l’Ain, traversée par la Reyssouze qui se jette dans la Saône. Lors du recensement de 1936, la ville comptait 24 746 habitants. En 1955, Bourg devient Bourg-en-Bresse. L’occupation Le 16 juin 1940, le quartier de la gare de Bourg-en-Bresse est bombardé par les Allemands : 13 morts et 25 blessés. Le 19 juin 1940, les troupes allemandes sont dans l’Ain. Elles traversent la Bresse et se dirigent vers le Bugey. Pour ralentir leur progression, l’armée française sabote tous les ponts le long de la Rhône et à Bellegarde-sur-Valserine. Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l’Armistice qui entrera en vigueur le 25 juin. En quelques semaines, l’Allemagne nazie, l’Italie fasciste et l’État français vont imposer au pays un ordre nouveau fondé sur l’oppression et la terreur. Le maréchal Pétain obtient les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940. La République est abolie à Vichy par Pétain et son administration convaincue de la victoire totale de l’Allemagne et de ses alliés. Les Allemands mettent en place toute une série de mesures pour limiter sur le territoire la circulation des personnes et des marchandises et le trafic postal entre deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation1 qui sépare la zone dite « libre » où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands. La ligne de démarcation traverse treize départements sur 1 200 km : Ain,

En 1955, Bourg devient Bourg-en-Bresse2018-02-10T14:55:19+01:00

La Bresse 1936, le procès de délimitation et sa conclusion

2018-02-10T14:06:59+01:00

Les origines et les bases du procès Ce procès fut intenté par la Fédération des Syndicats avicoles de l'Ain contre M. Perraud Alphonse, cultivateur au hameau de France, commune de Meillonnas. La commune de Meillonnas est située sur la bordure occidentale du Jura (Revermont), à 15 kilomètres au nord est de Bourg. Au point de vue agricole, elle comprend deux parties : une située en plaine (Bresse) et l'autre constituée par une montagne. Le hameau de France est situé dans la partie montagneuse constituée par un terrain complètement différent des terrains de Bresse. M. Perraud qui venait de la commune de Peronnas située en Bresse près de Bourg avait amené ses volailles au hameau de France et continuait à les élever selon les méthodes de Bresse. Bien entendu, ses volailles étaient vendues sous l'appellation "Bresse" Disons tout de suite que le procès n'impliquait de la part de la Fédération aucune hostilité spéciale contre M. Perraud. Mais elle saisit cette occasion pour faire définir par voie de justice les conditions de l'appellation d'origine contrôlée "Bresse". La demande était basée sur la loi du 1er août 1905 relative à la répression des fraudes. L'expertise et le jugement C'est donc la détermination des caractères que doit présenter une volaille d'origine pour avoir droit l'appellation "de Bresse" qui était demandée. Le tribunal de Bourg, saisi de cette affaire, ordonna une expertise et nomma pour remplir cette mission :

La Bresse 1936, le procès de délimitation et sa conclusion2018-02-10T14:06:59+01:00

Mais doit – on parler de la Bresse ou des Bresses ?

2018-02-10T13:56:45+01:00

C'est une des plus anciennes province de France, Bourgogne et Franche - Comté. L'appellation "Bresse" est composée de trois parties différentes : "La Bresse Bourguignonne" subdivisée en "Bresse Louhannaise" et en "Bresse Châlonnaise" qui se situe dans l' Est du Département de la Saône et Loire. La Bresse au Sud du Département de l'Ain, parfois appelées aussi "Bresse Savoyarde" Et enfin la " Bresse Jurassienne" la plus petite partie des trois, située au Sud - Ouest du Département du Jura, Jadis, au plus haut moyen âge, la partie Nord de la Bresse était déjà Bourguignonne alors que celle du Sud et du Centre formait une seule entité soumise à des souverains autochtones, les Sires de Bâgé, que l'on a appelé quelquefois les Comtes de Bresse. Cette situation s'aggrava encore au XIIIe siècle, époque où les Sires de Bâgé virent leur maison tomber en quenouille et leur dernière héritière Sibille, apporter, par contrat de mariage, la Bresse autochtone au Comtes de Savoie. La Bresse est donc devenue une dépendance savoyarde au moins pour les deux tiers. Ces souverains savoyards ont du reste bientôt commencé à la dépecer. Ils vont céder la Bresse moyenne (châtellenies de Cuisery et de Sagy) au Duc de Bourgogne qui a déjà la suzeraineté de la Bresse du Nord, celle qui est au septentrion de cette ligne idéale partageant la France en pays de droit coutumier (au Nord) et en pays de

Mais doit – on parler de la Bresse ou des Bresses ?2018-02-10T13:56:45+01:00

Fermes bressanes

2018-01-14T17:45:43+01:00

Une ferme bressane est une ferme, à l'architecture typique de la région naturelle de la Bresse. Présentation Ce type d'habitat rural se caractérise par la longueur du corps de ferme1 alliant l'utilisation de la brique et du bois. Les plus anciennes utilisaient1 également le torchis comme matériau de construction. Entre l’agraire et le domestique, la ferme révèle l’organisation de la vie sociale dans les campagnes aux xviiie et xixe siècles. Selon une organisation ancienne et quasi systématique, la vie des fermiers s’opère autour de trois types de bâtiments : la « maison », espace domestique ; les granges et remises, lieux de production pour les récoltes et le « train de ferme » ; les étables pour le bétail. A l’écart, un petit bâtiment rassemble le four, les soues pour les porcs et le poulailler, volontairement tenus éloignés de l’habitat des hommes pour prévenir tout risque d’incendie. Clicker pour visiter Ferme bressane Ferme du Champ-Bressan Cheminée sarrasine Ferme de la Grange du Clou Ferme de la Forêt Grange des Carrons Ferme du Mont Ferme des Planons Ferme du Sougey Ferme de La Train Ferme de Travernay Caractéristiques L'architecture rurale bressane est intimement liée à son territoire. Elle utilise les ressources du sol et produit un habitat né de la terre et du bois. Les bâtiments, dont les formes viennent du Moyen Age, se reproduisent au cours de siècles suivants sans évolution marquante. L'utilisation du

Fermes bressanes2018-01-14T17:45:43+01:00

Cours d’eau de la Bresse

2019-03-05T17:29:39+01:00

[layerslider id="1" /] Cours d’eau de la Bresse Clicker voir visiter Canal de Pont-de-Vaux Dévorah (ruisseau) Gizia (rivière) Grande Loëze Guyotte Jugnon Loëze Menthon Reyssouze (rivière) Ruisseau de Montépin Sâne Morte Sâne Vive Seille (Saône) Sevron Solnan Souchon (rivière) Vallière (rivière) Veyle Voye

Cours d’eau de la Bresse2019-03-05T17:29:39+01:00
Load More Posts