(33) 06 25 55 41 75|contact(@)saveursdebresse.fr

L’Ancienne Auberge de Vonnas, le meilleur bistrot de France?

2018-02-17T18:47:30+01:00

À L'Ancienne Auberge, dans l'Ain, Georges Blanc perpétue la tradition culinaire de sa grand-mère Élisa avec exigence et authenticité. Inventée en 1900, l’Ancienne Auberge, proche de Mâcon, accueille 60.000 convives par an, pour une cuisine régionale de tradition à des prix défiant toute concurrence. À l’heure où les additions dans les bons restaurants sont souvent dissuasives, l’ancien café du village bressan (2.850 habitants) affiche un menu quotidien à 25 euros, vin et café compris. De toute la région, de Mâcon, de Lyon ou de la frontière suisse déferlent des palanquées de fins becs attirés par la cuisine traditionnelle de la Mère Blanc modernisée par Georges Blanc. Le petit-fils, trois étoiles à côté, a été élevé dans le goût du poulet fermier, de la poularde et des spécialités locales ô combien préservées, tout comme le décor de l'Ancienne Auberge, reconstitué à l’identique façon début du XXe siècle –confort moderne, ouverture sur le jardin et le bassin du resort Blanc, cinq hectares. Georges Blanc dans son Ancienne Auberge © GP Dans la France des bonnes tables préférées des Français, la bistronomie a pris une place prépondérante. Rien qu’à Paris, le guide Lebey des Bistrots recense 600 adresses par an, et le Michelin 2017 accorde un Bib gourmand (moins de 30 euros) à 645 restaurants en France, ce qui draine de nouvelles couches de gourmets: les prix doux sont motivants. La volaille de Bresse, le «must» obligatoire À Vonnas, Georges

L’Ancienne Auberge de Vonnas, le meilleur bistrot de France?2018-02-17T18:47:30+01:00

Les vrais quenelles natures lyonnaises

2018-02-11T14:54:21+01:00

Les quenelles sont une sorte de boulettes moelleuses, à base de pâte soit de farine, de mie de pain ou de semoule, ou de pâte à choux, pochées à l'eau et de forme généralement allongée.  Elles sont typiques dans la cuisine traditionnelle de plusieurs régions de l'Est de la France, — en particulier les cuisines lyonnaise ou alsacienne. Elles peuvent se préparer avec divers ingrédients, notamment les quenelles de brochet, de moelle ou de foie. Lieu d’origine : France Mets similaires : Knödel (Allemagne et Autriche) Accompagnement : Sauce béchamel, sauce Nantua, riz… Classification : Cuisine lyonnaise, cuisine alsacienne, cuisine lorraine… Température de service : Chaud Ingrédients : Farine ou pain ou semoule et eau ou lait, viande ou poisson… Ingrédients Nombre de quenelles 100 g de beurre 120 g de farine 100 g de gruyère râpé 3 oeufs Muscade râpée 20 cl d' eau Ustensiles  1 saladier  1 réfrigérateur  1 marmite Préparation TEMPS TOTAL : 1H40 Préparation : 1 h Cuisson : 40 min Etape 1 Faire chauffer un verre, d'eau avec le beurre et un peu de sel. Etape 2 Quand le beurre est fondu, ajouter la farine, et cuire 10 min à feu doux en remuant sans cesse. Etape 3 Hors du feu, ajouter le gruyère puis les oeufs et la muscadequand le mélange a un peu refroidi. Etape 4 Former des boudins sur une surface farinée et les mettre au frais une bonne demi-heure pour que les quenelles se tiennent bien. Etape 5 Mettre les quenelles dans une marmite 30 à 40 min, à feu très doux, avec une sauce de votre choix (il faut que la sauce recouvre

Les vrais quenelles natures lyonnaises2018-02-11T14:54:21+01:00

Vinification du vin du Bugey

2018-02-11T14:37:38+01:00

Vinification du vin blanc Vin blanc 1. Pressurage : le raisin est pressé directement après les vendanges. 2. Débourbage : après une décantation de 24 à 48 h, on sépare le jus clair de la matière solide qui se dépose au fond des cuves (les bourbes). 3. Fermentation alcoolique 4. Fermentation Malolactique Nouveau transfert en cuve pour entamer la fermentation Malolactique. 5. Filtration du vin 6. Mise en bouteille Méthode traditionnelle (vin blanc) 1. Pressurage 3. 1ère fermentation suivie des soutirages et assemblages. 6. Mise en bouteille. Adjonction d'une liqueur de tirage (levure et sucre). > Mise sur lattes des bouteilles (position horizontale) et déclenchement de la 2ème fermentation : prise de mousse durée de 9 mois minimum. > Tournage et dégorgeage (élimination du dépôt contenu dans la bouteille). > Adjonction d'une liqueur d'expédition (du sucre) afin d'obtenir un vin brut, sec, demi-sec… Vinification du vin rouge  Vin rouge  1. La couleur étant donnée par la peau du raisin, on laisse macérer les grappes dans leur jus pendant la fermentation alcoolique. 2. Pressurage du raisin Remise en cuve ou en fût. 3. Fermentation malolactique 4. Filtration du vin 5. Mise en bouteille Méthode ancestrale (Cerdon) (Voir schéma : Vinification du vin blanc)1. Pressurage : le raisin est pressé directement après les vendanges. 2. Débourbage : après une décantation de 24 heures, on sépare le jus clair de la matière solide qui se dépose au fond des cuves (les bourbes). 3. Fermentation partielle

Vinification du vin du Bugey2018-02-11T14:37:38+01:00

Le vignoble du Bugey

2018-02-11T21:43:34+01:00

Le Bugey est situé au Sud-Est du département de l'Ain, au coeur du triangle Lyon - Grenoble - Genève. Aux côtés de la Douce Bresse, de la langoureuse Dombes et de l'atypique Pays de Gex, il tient une place particulière. Son relief, très contrasté et de toute beauté, réserve bien des surprises aux promeneurs mais aussi aux amateurs et connaisseurs de vins. Un vignoble facile d'accès ... Un vignoble facile d'accès depuis les grandes métropoles de Lyon, Grenoble et Genève grâce à un important réseau de communication routier et ferroviaire. Le vignoble du Bugey est secret par sa taille puisqu'il couvre seulement 500 hectares répartis en 3 îlots de production : Secteur de Cerdon : Vignoble situé sur de très fortes pentes exposées au sud à des altitudes parfois élevées (plus de 500m). Secteur de Montagnieu : Le long de la rive droite du Rhône, ce vignoble orienté d'est en ouest sur un versant exposé plein sud se distingue sur certaines portions par ses pentes abruptes plongeant vers le fleuve. Secteur de Belley : Des contreforts du massif du Colombier jusqu'au rivage du Rhône, ce vignoble rassemble une grande complexité de situations géologiques et topographiques. Les vignerons ont retenu les meilleures parcelles souvent situées à mi-pente, exposées au Sud afin de bénéficier de la meilleure qualité.

Le vignoble du Bugey2018-02-11T21:43:34+01:00

Vin AOC Bugey, L’appellation d’origine contrôlée

2018-02-11T13:48:42+01:00

  L'appellation d'origine contrôlée  On dénombre plusieurs appellations au sein de l'appellation d'origine contrôlée : AOC Bugey AOC Bugey Manicle AOC Bugey Montagnieu AOC Roussette du Bugey AOC Roussette du Bugey Montagnieu AOC Roussette du Bugey Virieu-le-GrandAOC Bugey mousseux ou pétillant (blancs, rosés) AOC Bugey mousseux ou pétillant Cerdon AOC Bugey mousseux ou pétillant Montagnieu AOC Bugey NOMBRE D'HECTARES EN PRODUCTION  250 hectares.SITUATION GEOGRAPHIQUE L'ensemble des 68 communes CEPAGES Vins rouges : Gamay, Pinot Noir et Mondeuse. Vins rosés : Gamay et Pinot Noir (cépages principaux représentant ensemble ou séparément au minimum 50 % de l'encépagement) ainsi que Mondeuse, Pinot Gris et Poulsard (cépages accessoires). Vins blancs : Chardonnay (cépage principal représentant au minimum 50 % de l'encépagement) en cépages accessoires Aligoté, Altesse, Jacquère, Pinot Gris et Mondeuse Blanche. TERROIR Un terroir arlequin : les sols toujours calcaires sont soit constitués d'éboulis au pied des collines et des falaises, soit d'origine glaciaire, argileux parfois graveleux. PRODUCTION 13400 Hectolitres en moyenne par an. Les 68 communes suivantes : Abergement-de-Varey, Ambérieu-en-Bugey, Ambléon, Andert-et-Condon, Anglefort, Arbignieu, Argis, Artemare, Belley, Belmont, Benonces, Béon, Bohas-Meyriat-Rignat (territoire de Rignat), Bolozon, Boyeux-Saint-Jérôme, Brens, Briord, Cerdon, Ceyzériat, Ceyzérieu, Chanay, Chavornay, Chazey-Bons, Cheignieu-la-Balme, Contrevoz, Conzieu, Cressin-Rochefort, Culoz, Cuzieu, Flaxieu, Groslée, Izieu, Journans, Jujurieux, Lagnieu, Lavours, Lhuis, Magnieu, Marignieu, Massignieu-de-Rives, Mérignat, Montagnieu, Nattages, Parves, Peyrieu, Pollieu, Poncin, Pugieu, Rossillon, Saint-Alban, Saint-Benoît, Saint-Germain-les-Paroisses, Saint-Champ, Saint-Jean-le-Vieux, Saint-Martin-de-Bavel, Saint-Martin-du-Mont, Saint-Sorlin-en-Bugey, Seillonnaz, Talissieu, Torcieu, Tossiat, Vaux-en-Bugey, Vieu, Villebois, Virignin, Virieu-le-Grand et Vongnes.

Vin AOC Bugey, L’appellation d’origine contrôlée2018-02-11T13:48:42+01:00

Tartes bressanes à la crème, aux pralines, au sucre…

2018-02-11T13:23:57+01:00

Par CathyPublié le1 mai 2014 Cette spécialité de l’Ain (Bresse, Dombes) peut être garnie de différentes façons: crème, sucre, pralines, pépites de chocolat… Ces tartes sont réalisées sur une base de pâte briochée. Elles sont traditionnellement cuites au four à pain mais le four de votre cuisine fera l’affaire sans problème. Temps de préparation: 20 minutes Temps de repos de la pâte: 1 à 2 heures Temps de cuisson: 15 minutes Ingrédients (pour 1 grosse galette ou 2 petites): 250g de farine 13g de levure fraîche 5cl de lait tiède 2 oeufs 90g de beurre ramolli 30g de sucre 1/2 cuillère à café de sel Pour les ingrédients de la garniture, vous avez le choix (voir plus bas): crème fraîche, pralines, pépites ou copeaux de chocolat, sucre, beurre. Préparation de la pâte La pâte peut être réalisée au robot ou à la main. Prévoir une dizaine de minutes de pétrissage au robot, un peu plus à la main Délayer la levure fraîche dans le lait tiède. Dans un saladier ou le bol du robot, mettre la farine, la levure délayée, les oeufs, le sucre et le sel. Pétrir pour mélanger tous les ingrédients. Ajouter le beurre ramolli coupé en cubes et continuer de pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène. Faire une boule avec la pâte, la mettre dans un saladier et le couvrir d’un torchon. Laisser lever à température ambiante. La pâte doit doubler de volume environ. Façonnage

Tartes bressanes à la crème, aux pralines, au sucre…2018-02-11T13:23:57+01:00

Les Gaudrioles

2018-02-11T13:03:31+01:00

Les Gaudrioles par Corinne Vilder par Corinne Vilder Existe-t-il un panthéon des petits biscuits secs ? Pour ces gaudrioles, il faudrait l’inventer tellement elles sont bonnes à manger ! Leur secret ? La farine de maïs grillé utilisée pour leur fabrication, si riche en goût, qu’elle surpasse la farine de blé qui semble tout à coup d’une fadeur extrême. En fait, ces gaudrioles appartiennent au registre sucré des gaudes, nom donné au maïs moulu, à cette farine odorante au goût de noisette et par extension à la soupe ou bouillie des paysans de la Bresse, Franche Comté, Jura, Bourgogne…, qui partaient aux champs rassasiés. Ne disaient-ils pas « c’est de la peau de gaude » lorsqu’ils mangeaient quelque chose de bon ! Il est toujours difficile de quitter le registre de nos traditions avec lesquelles survivent les recettes des gaudes en potage, en friture lorsqu’elles farinent un poisson ou encore apprêtés en flan caramélisé avec les restes de la soupe. Revenons aux délicieuses Gaudrioles, de la Biscuiterie Gaudélices avec une mise en garde de choc : addiction immédiate, prévoyez large… Prix : 4 €, la boite de 180 g. La Biscuiterie propose les Gaudrioles en version sucrée, citron, caramel, chocolat… ainsi qu’en version salée, noix, comté, persillade, ect. Biscuiterie Les Gaudélices  ZA La Grande Vavrette 01250 Tossiat Tél. :04 74 14 86 00 www.gaudelices.com

Les Gaudrioles2018-02-11T13:03:31+01:00

Partez à la rencontre de belles saveurs

2018-02-11T12:54:40+01:00

Poulet de Bresse AOP, seule volaille au monde à disposer de ce label de qualité, beurre et crème de Bresse inscrits eux aussi en aoP depuis 2014, réveillez vos sens ! Coup de coeur pour plusieurs autres produits typiques : Partez à la rencontre de belles saveurs... - les quenelles de la célèbre maison centenaire giraudet - le Bleu de Bresse, fromage fabriqué à proximité de Bourg-en-Bresse et le Comté aoP (Bourg-en-Bresse, extrémité sud de la route du Comté). - les gaudrioles, biscuits salés ou sucrés, croustillants ou moëlleux, élaborés à base de farine de maïs torréfié. - la tarte bressane, galette à la crème et au sucre, avec sa variante régionale aux pralines roses. - les vins du Bugey AOC : blanc, rouge, mais aussi pétillant rosé doux élaboré selon une méthode ancestrale, le Cerdon. les éleveurs, producteurs, artisans des métiers de bouche, et restaurateurs perpétuent avec passion la tradition gastronomique bressane en jouant la carte de la qualité. les marchés, colorés et animés, dont certains proposent toujours des animaux vivants à la vente, en sont également une belle illustration. Pour le plaisir des yeux ... et des papilles ! nous vous souhaitons de belles dégustations. Bresse chicken, butter and cream, "quenelles", Comté and Bresse blue cheese, delicacies... Just enjoy tasting our specialities during a visit, a tour at the market, or at the restaurant !

Partez à la rencontre de belles saveurs2018-02-11T12:54:40+01:00

Académie de la Bresse 2017

2018-02-10T18:44:47+01:00

Voici le palmarès des Bressans de l'Année 2017. Une soirée concoctée par l'Académie de la Bresse, le 7 février 2018 à Ainterexpo Bourg en Bresse #AcaBresse Bressans d’Honneur : Biscuits Bouvard Ceyzériat (300 M€ de CA dont 40 % à l’export). Elisabeth Perrin Paris-Jasseron (30 ans de Figaro, journaliste au TV Magazine depuis sa création). Bertrand Coqueugniot Paris-Bourg-en-Bresse (producteur de musique, Washi Washa). Cour de cœur : Christine et Hélène Robin (mère et fille) Domsure (une vie entière dédiée à l’élevage et ambassadrices des traditions bressanes). Bressan de l’Année : Couple Martial & Martine Darbon Dommartin (lait de la coopérative Bresse-Val-de-Saône en brique « C’est qui le patron ? » et désormais en bouteille). -------------------------------------------------------------------------- C’est qui le patron ? Martial Darbon est le Président de la Coopérative Bresse-Val-de-Saône. Jusque-là, rien d’extraordinaire me direz-vous et vous aurez raison. Comme tous les éleveurs, il vit au quotidien la crise du prix du lait. Avec la cinquantaine de producteurs de la coopérative, ils assistent à leur lent déclin qui va les mener inexorablement à ne plus pouvoir payer leurs charges et, à terme, à disparaître. Mais heureusement, il y a Martial Darbon, avec, jamais très loin et toujours en soutien, son épouse Martine. Plutôt que subir, il décide d’agir. À contrario de cette tirade extraite du Cidre : « À vaincre sans baril, on triomphe sans boire », il va prendre des risques. Un peu avec l’énergie

Académie de la Bresse 20172018-02-10T18:44:47+01:00

En 1955, Bourg devient Bourg-en-Bresse

2018-02-10T14:55:19+01:00

La commune des Burgiens Bourg-en-Bresse est une commune de l’Ain, traversée par la Reyssouze qui se jette dans la Saône. Lors du recensement de 1936, la ville comptait 24 746 habitants. En 1955, Bourg devient Bourg-en-Bresse. L’occupation Le 16 juin 1940, le quartier de la gare de Bourg-en-Bresse est bombardé par les Allemands : 13 morts et 25 blessés. Le 19 juin 1940, les troupes allemandes sont dans l’Ain. Elles traversent la Bresse et se dirigent vers le Bugey. Pour ralentir leur progression, l’armée française sabote tous les ponts le long de la Rhône et à Bellegarde-sur-Valserine. Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l’Armistice qui entrera en vigueur le 25 juin. En quelques semaines, l’Allemagne nazie, l’Italie fasciste et l’État français vont imposer au pays un ordre nouveau fondé sur l’oppression et la terreur. Le maréchal Pétain obtient les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940. La République est abolie à Vichy par Pétain et son administration convaincue de la victoire totale de l’Allemagne et de ses alliés. Les Allemands mettent en place toute une série de mesures pour limiter sur le territoire la circulation des personnes et des marchandises et le trafic postal entre deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation1 qui sépare la zone dite « libre » où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands. La ligne de démarcation traverse treize départements sur 1 200 km : Ain,

En 1955, Bourg devient Bourg-en-Bresse2018-02-10T14:55:19+01:00
Aller en haut